Archives mensuelles : juillet 2010

Exposition Alexandrine Lavoie

Exposition Alexandrine Lavoie, du 8 août au 11 septembre 2010


Vernissage le 8 août, 17h00

La démarche de Alexandrine Lavoie est volontairement simple et emprunte quelque peut les idéaux du pop art en ciblant un public large sans connaissance artistique. Elle crée des oeuvres narratives au thématiques humoristique et sans prétention. Elle  aime le fait de déconstruire la vision sacrée de l’art. Elle s’inspire du travail des enfants et tente de fournir à ses pièces la magie des contes de fées.

Soirée thématique Elvis Forever

Soirée thématique Elvis Forever, Samedi le 7 août 2010, dès 22h00, Entrée libre!

Une contribution volontaire serait toutefois appréciée…

Papagroove… On en veut encore!

Spectacle Papagroove, Samedi le 31 juillet, 21h00, Billet: Prévente: 10$ / Porte: 15$

Entre l’afrobeat, le soul, le vieux r’n’b, le disco et le reggae, il y a PAPAGROOVE et ses 13 musiciens. Un papa qui a le rythme dans le sang, un funky daddy qui aime quand les cuivres chauffent, que la basse gronde et que les percussions et tambours sauvages vous entraînes dans une danse frénétique, véritable tourbillon hypnotique. We’re not blind est le titre de leur tout premier album, paru il y a quelques mois, et on n’est certainement pas sourd pourrait-on ajouter! Du gros calibre… (P. Baillargeon, VOIR)

www.myspace.com/papagrooveband

Bobby Bazini… His future’s so bright…

Spectacle Bobby Bazini, Vendredi le 30 juillet 2010, 21h00, Billet; 40$

Présenté par Viva Concerto, ce spectacle de Bobby Bazini sera le juste reflet de l’ambiance qu’on retrouve sur l’album Better in Time. Une atmosphère intimiste, chaleureuse en compagnie du jeune chanteur et de son band qui vous présenteront ses compositions pop à saveur Soul, Folk & R’n’B.

www.youtube.com/watch?v=oX0se-iWYA8
www.bobbybazini.com

Festival du Documenteur

Lancement du Festival du Documenteur, Mardi le 20 juillet 2010, 17h00, Entrée libre!

Communiqué de lancement

Mardi le 20 juillet 2010, 17h00

Entrée libre!

LA BÊTE VOLUMINEUSE / Antoine Laprise

Canada, 2009, 52 min, v.o. française

Hommage irrévérencieux à Pierre Perreault, le film fait le portrait de l’auteur-compositeur-interprète Fred Fortin, l’un des plus importants musiciens québécois de sa génération. De sa jeunesse au Lac-Saint-Jean à son rapport houleux à la célébrité, en passant par ses racines musicales, on découvre un artiste qui brouille derrière lui les traces de son propre mythe, d’où la nécessité de traquer la «bête »…

Mercredi 21 juillet 2010, 17h00

Entrée libre!

CARTE BLANCHE À VITESSE LUMIÈRE

Festival du film fantastique Vitesse Lumière Créé en 1997 par Carnior, cet événement a lieu chaque année dans la ville de Québec. Le festival présente exclusivement des films québécois de science-fiction et d’horreur. Le film fantastique québécois est méconnu du grand public et pourtant, l’évènement reçoit plus de 150 œuvres originales chaque année. Lors de ce 17 à 19 vous aurez droit à un survol des meilleurs films de science-fiction québécois des dix dernières années !

Samedi 24 juillet, 17h00, Entrée libre!

(Activité offerte en collaboration avec le Service de formation continue du Conseil de la culture de l’Abitibi-Témiscamingue.)

S‘adresse aux artistes et travailleurs culturels en arts médiatiques

Le tournage en région:

GÉRER LE TRAVAIL DES COMÉDIENS PROFESSIONNELS ET AMATEURS, ET PRODUIRE UNE ŒUVRE AVEC PEU DE MOYENS

Conférencier : Henry Bernadet

Tourner des films et créations audiovisuelles est un choix que de plus en plus d’artistes décident de faire. Par contre, cette situation présente de nombreux défis que les créateurs se doivent de surmonter afin d’être en mesure de réaliser leurs projets. Travailler avec un mélange de comédiens professionnels, semi-professionnels ou amateurs et user d’imagination pour créer avec peu de moyens sont des situations auxquelles ces artistes sont constamment confrontés. Cette conférence offerte par le réalisateur Henry Bernadet permettra aux participants de partager avec le conférencier son expérience, ses trucs et astuces afin d’améliorer leur situation de création en région.

Lire la suite

5 à 7 avec Maurice “Woogie” Comtois

5 à 7 avec Maurice “Woogie” Comtois

Lundi le 19 juillet 2010, Entrée : 5$

MAURICE COMTOIS – Bluesman d’Abitibi / Né à Belcourt en 1946, Maurice Comtois a commencé à jouer du blues au piano en 1960 au Collège classique de Rouyn. Et pourtant, quatre années auparavant, en 1957, il avait ¨dirigé¨ son premier orchestre de blues à Détroit (Michigan). Cette expérience peu banale fut racontée par le journaliste Pierre Jobin il y a quelques années dans la revue Blues &  Co (France) sous le titre : Woogie, la face cachée du blues.

Lire la suite