Spectacle Jamil « Pitié pour les femmes… Le retour!!! »

Spectacle Jamil

Pitié pour les femmes…

Le retour!!!

Jeudi le 23 février, 20h00, Billet: 15$

 

 

Formation: Jamil: voix, guitare / LG Breton: guitare

Ceux qui ont aimé «Pitié Pour Les Femmes» seront ravis car Jamil en a conservé l’essentiel et y a ajouté cinq nouvelles chansons de son cru, dont certains titres parlent d’eux même…

«Je ne baisais pas la bonne – Je change d’équipe – Chanson à la con»

Nouvelles chansons, nouveaux monologues, un cocktail explosif d’humour intelligent et de tendresse.

 
Pour en savoir plus visitez:
www.jamilxxx.net
www.myspace.com/jamil.azzaoui
 

Jamil est né à Montréal le 17 mai 1961. Tout juste après sa naissance, la famille déménage en Égypte, puis en France et enfin au Maroc. C’est après avoir été renvoyé de l’école Royale Militaire de Sorèze (France) pour consommation de haschich que Jamil décide de retourner dans sa ville natale pour apprendre la guitare. De 1981 à 1985, il anime différentes émissions de radio, dont à Radio Centre-Ville, où il est morning-man. C’est à cette époque que Jamil fait ses débuts sur scène en tant qu’auteur-compositeurs-interprète.

 

En 1995, Jamil prend un pause et fonde le Medley sur les ruines encore fumantes du Vieux Munich et du Berri Blues. Puis le Petit Medley, situé à l’orée de la Petite Patrie à Montréal, où il remet les pieds sur scène. Cette fois, enfin, les résultats sont à la hauteur de son talent. Les applaudissements assourdissent et les rappels étourdissent. Le bouche-à-oreille fait son œuvre. Désormais, le public qui s’élargit, s’informe des prochaines dates de spectacles. On est en 2004.
Dans «Pitié pour les femmes», «Fuck, faut qu’tu changes», «C’est pas moi ça» et toutes ses autres compositions son humour se fait tendre, parfois cinglant, souvent cynique. Il manie la plume avec douceur mais appose sa griffe avec fermeté. Véritable acrobate de la rime, Jamil flirte avec l’absurde et le dérisoire. Les années 2004 à 2009 auront un rythme effréné entre les tournées généreuses et les deux tentatives de percer en France. Il vit à fond la caisse mais… le 9 octobre 2009 deux jours après le lancement de l’album «Je dure… très, très, dur» Jamil est victime d’un double AVC. C’est la descente aux enfers…
Deux albums sortiront pendant son absence. Le premier: «À bas les roses» qui en fait est la compilation d’enregistrements inédits qui donnent un album très mélancolique et le «Jamil Blues Attempt», la réalisation d’un rêve de jeunesse qui est, en fait, la preuve que la guérison passe par l’action. C’est avec ce dernier que Jamil travaille son articulation et son équilibre sur scène. Il se plaît à dire de ce vieux rêve réalisé : «Blues is a healer» (Le Blues est un guérisseur). Remarquable venant de celui qui nous guérit avec ses mots et sa joie de vivre…
Automne 2011: trois ans plus tard et avec six albums en carrière, Jamil remonte sur scène avec une guitare, un harmonica et un compagnon musicien, c’est : «Pitié Pour Les Femmes/Le Retour».
Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s