Exposition, Luc Lafrenière, peinture

Exposition La Grande Marche Luc Lafrenière

Du 11 au 31 mars 2012

Entrée libre!!!

 

Bachelier en arts visuels de l’Université du Québec à Montréal, Luc Lafrenière a exposé ses œuvres à travers le Québec, à Ottawa et à New York. Il a été choisi par le consulat français pour exposer ses œuvres dans le cadre des Cent ans du cinéma français, puis en 1995 pour manifester sa solidarité avec les enfants de Sarajevo. En plus de réaliser des décors pour le cinéma et la télévision, l’artiste multidisciplinaire a composé diverses pièces musicales pour le théâtre.

 

Les  créations  de Luc Lafrenière suivent une démarche instinctive alimentée par ce qui l’entoure : les gens, les voyages, l’histoire, les instruments, les rencontres, la nature…

Cette exposition représente une période de la vie de Luc Lafrenière où, après un long voyage, il a voulu exprimer son cheminement et sa reconnaissance envers ce territoire aux multiples paysages. Là où les valeurs ancestrales font partie de l’environnement, des traditions et de la spiritualité profonde des gens et de ses amis…

«On a le goût de toucher le tableau comme s’il était vivant, comme s’il nous parlait. L’utilisations des textures élargissent les horizons de mes œuvres. Elles semblent créer des personnages argileux, aux formes expressives.» L.L

Pour en savoir plus: 
www.artsquebec.net/Luc-Lafreniere
http://www.saltarello.ca

Ce qui caractérise son style c’est l’utilisation des couleurs chaudes où une puissante lumière s’y dégage. C’est une dynamique visuelle des formes et des couleurs aux médiums mixtes. Lors de la finition d’un tableau, Luc Lafrenière utilise un vernis afin que chaque sujet laisse naître son âme ainsi que celle de celui qui la regarde.

Démarche artistique/ Lorsque Luc Lafrenière peint, il crée des scènes où son besoin de calme se fait ressentir. Luc aime l’histoire et s’inspire de la vie, des territoires occupés par les différentes civilisations actuelles et passées. Cette passion se fait ressentir dans ses créations.

Ce qui lui permet d’être ici avec nos croyances, nos coutumes, nos valeurs, c’est les femmes et les hommes qui construisent ce monde. Les traditions des peuples, si distinctes qu’elles soient, ont toutes un point en commun : celui de permettre à l’humain de s’exprimer en tant qu’individu et groupe appartenant à un territoire, à une culture.

                                                                                                                                                     

À l’automne 2006, il se rend au Maroc et y noue des contacts avec différents groupes de musiciens traditionnels. Ces échanges musicaux permettent à l’artiste de peaufiner sa technique de jeu aux percussions et de poursuivre ses réalisations artistiques, tant dans le domaine de la création visuelle que sonore. Dès son retour, Saltarello participe à plusieurs grands festivals, notamment les Fêtes de la Nouvelle-France à Québec, le bal de neige « American Express » d’Ottawa, le Festival des Guitares du Monde, les cent ans de Greenfield Park,… Les musiques du groupe quittent également le sol québécois, servant d’ambiance à divers reportages présentés par les radios de France, Suisse et de Belgique. En parallèle, il reprend ses pinceaux afin de créer plusieurs expositions : Terre Oubliée, Sagesse et Lumière et La grande marche.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s