Exposition «Interprétations spontanées», par Alexe Séguin-Carrier

Exposition

Interprétations spontanées

Alexe Séguin Carrier

Du 25 février au 14 avril 2018

Entrée libre!!!

Vernissage 1 mars, 5@7

Après un DEC en Arts visuels au Cégep de Rouyn-Noranda, Alexe quitte son Abitibi natal pour un exil de 4 ans, obligé mais agréable, à Montréal. Grâce au destin, à la chance, ou à un concours de circonstances heureux, elle revient s’établir en région en 2009, à la fin de son parcours universitaire en design industriel à l’UdeM. Après une collaboration colorée et stimulante de quelques mois avec le Cirque du Soleil, qui chapeautait son projet de fin d’études, on lui offre un emploi dans son domaine à Rouyn-Noranda (surprise!) Elle y exerce sa profession depuis ce temps, maintenant comme directrice en recherches & développements chez MECANICAD, et celui d’artiste amateur à temps partiel parmi les siens, chez elle, en Abitibi-Témiscamingue…

Description de l’exposition / Interprétations spontanées au Cabaret, c’est essayer de plaire avec un style pas systématiquement « adapté » aux spectateurs habituels de l’endroit, et tenter de sortir un peu tout le monde de sa zone de confort. C’est comprendre et faire comprendre que  chacun a une vision et une perception influencées par ses acquis et ses expériences de la vie, mais que la majorité du temps on peut se rejoindre malgré les différences. C’est encore et toujours d’essayer de chercher des points communs aux opposés, de chercher un équilibre, de trouver une voie de création qui plaît à une majorité. Au fond, tout est un concours de popularité.

« Je prends de plus en plus conscience que je cherche ma place, et qu’à chaque fois que je réussi à plaire, je gagne un peu «ma game», je trouve ma raison d’être.» A.S.C.

D’aussi loin qu’elle se souvienne, elle a toujours été attiré par les beaux objets. Ceux qui par leurs couleurs, leur forme, leur texture ou leur utilité attirent son regard et la font les aimer. Les arts visuels ont toujours été un choix naturel et assumé. Elle a toujours été fasciné par le pouvoir des objets de faire ressentir des émotions, et de permettre aux créateurs de libérer une partie d’eux-mêmes. Cette fascination pour la place du « beau et de l’utile » au quotidien a tracé le chemin vers le design.

«Je pense que ce qui décrit le mieux mon travail de création a toujours été la dualité. Celle entre l’intention (ou l’absence d’intention) de l’artiste et l’interprétation  et la lecture qu’en fera le spectateur. Le fait de vouloir s’exprimer sans se faire juger et « faire c’quon veut », et ensuite de s’exposer volontairement aux regards des autres. Visuellement, celle de créer l’harmonie dans le contraste des formes et des couleurs.» A.S.C.

«Je pense que mon approche «  design » de l’art fait que ma première intention dans la création est toujours que mes œuvres aient leur place quelque part. En même temps, le « rôle » de l’artiste est souvent d’être porteur d’un message, d’une intention… OUPS!» A.S.C.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s